La boucherie nous c'est la cloche !

Aujourd’hui avec ma petite Puguette, nous sommes allés manger au restaurant La Boucherie. Là-bas ils ont trouvé le filon pour faire cracher les pourboires des portes monnaies. A chaque passage en caisse, dès qu’un client donne sa piécette, la caissière agite une cloche en gueulant « personnel !!!! ». Comme des chiens de pavlov, les serveurs conditionnés présents dans la salle répondent en coeur au doux son de la cloche à pognon : « merciiii !!! ». Toi à table, t’as même pas fini de bouffer que tu commences déjà à préparer tes pièces. En l’espace de 2h30, j’ai vu des dizaines de clients donner LA pièce à la souris (la caissière était une nana…une souris..fin’ mon père appelle les nanas des souris…c’est peut être pas une référence…).

D’habitude les pourboires c’est à l’appréciation du client. Je suis pour les gratifications, c’est pas le problème. Mais quand le travail est bien fait. Hors là, tu te poses pas la question de savoir si le pourboire est mérité, tu te dis juste que si tu donnes pas, tout le restaurant va te traiter de gros rapiat.

Moi si je donnais pas, je voyais déjà la caissière sortir sa cloche spéciale, cachée en dessous de la caisse, et l’agiter comme une folle en gueulant « radinn!!!! ». Les serveurs se seraient obligatoirement arrêtés de bosser pour aboyer en coeur « enculé!!!! », et tous les clients m’auraient pointé du doigt en beuglant « bouuuuuuu ». Du coup j’ai donné.

C’est sûr, si je monte un restaurant un jour, je n’oublierais pas de m’équiper d’une cloche près de la boite à pourboire!!

Chiennement, Puguy.

Chien de pavlov restaurant la boucherie

Publicités